annonce sexe
Publié le 20 Avril 2016 à 08h13 - 774 v.

Comment retrouver le désir, l'envie sexuelle ?

Selon l’exemple que nous allons donner ici bas, on peut dire que la perte du désir, de l’envie sexuelle, a bien une raison et n’arrive pas tout seul. Parce que si on parle de retrouver le désir sexuel, c’est qu’on l’avait avant. On peut réaliser plusieurs rencontres femmes matures dans ce cas là, mais ici nous allons parler du cas de Line, 27ans.

Voici l’historique de Lina

Elle est mariée depuis 04ans, et depuis plus d’un an, elle a perdu toute envie de faire l’amour. En fait, depuis qu’ils ont essayé la sodomie avec son consentement. Elle essaie, ils en parlent elle et son époux, mais rien. Impossible d’aller au bout d’un rapport sexuel sans qu’elle ait mal. Seuls des films porno l’excitent. Elle précise avoir été élevée dans une famille ou l’inceste était permise même si elle n’a jamais été touchée.

Voici ce qu’en dit une psychologue clinicienne, Catherine Marchi
Son constat

La pratique de la sodomie avec le mari, même avec consentement de Lina,a réveillé en elle des mécanismes inconscient qui inhibent depuis son désir sexuel. Bien que la sodomie est une pratique qui n’est plus taboue de nos jours, chacun réagit et vit sa sexualité en fonction de ce qu’elle a vécu. Chacun a ses propres tabous qui n’ont rien à voir avec les jugements courants, la norme sociale…Il apparaît qu’elle ne supporte plus l’idée que son sexe, son corps soit pénétré par son mari.

Il faut se poser des questions

Ainsi, elle devra sérieusement se penchez sur les représentations, les images, les fantasmes, les peurs et les émotions que la sodomie, ou sexualité anale a éveillé en elle. Par ailleurs, se poser toutes une possibilités de questions : Qu’a-t-il été ressentie pendant et après l’acte ? De la culpabilité peut être ? Qu’a-t-il été ressenti vis-à-vis du mari ? Y-t-il eu obligation ? Contrainte pour se soumettre à son désir ? De la douleur a-t-il été ressenti ? Ou bien du plaisir ou plutôt un sentiment de rejet ? Y a t il eu sensation de blessure affective ? Ou encore, peut-être que des souvenirs d’enfances ont été réactivés (pratiques incestueuses)?

Ses conseils

Déjà, on constate pour le cas de Line, et dans notre vie de tous les jours même, qu’on ne convoque pas le désir sur commande. Il est inutile de se forcer, de chercher des techniques qui pourraient débloquer la situation de façon psychique : la sexualité est dans la tête. Le seul conseil pratique serait de recréer un climat de séduction amoureuse et de complicité où l’accouplement est mis de côté. Puisque sexualité n’est pas égale pénétration. Faites fonctionner votre imagination sur des massages ou des caresses sexuelles. Il existe un tas de moyens pour se donner mutuellement du plaisir, essayer cela d’abord, ensuite vous verrez…