annonce sexe
Publié le 23 Mars 2016 à 14h00 - 788 v.

Rencontres sexy au Vera's Club pour libertins courtois

Se rendre dans des clubs pour libertins est devenu une tendance actuellement. En effet, tous les moyens sont mis en œuvre pour atteindre le plaisir ultime qu’offre une relation sexuelle. Vous vous trouver à Aigrefeuille d’Aunis dans le département 17 ? Cet avantage vous est également revenu.

Vera’s Club, un atout pour les libertins courtois

Ce club libertin situé dans le département 17 à Aigrefeuille d’Aunis permet de faire des rencontres coquines fortes intéressantes. Fan du bondage, sado-masochistes, vous aimez dominer votre partenaire ou être dominé ? Vera’s club vous est adapté. Dans ce club tout est permis à condition d’être courtois. En couple ou seul, vous ne pouvez que profiter du plaisir qu’offre le libertinage.

Si pour vous la douleur fait partie du plaisir qu’offre le sexe, vous pouvez profiter des cinq salons qu’offre le club. Attacher votre partenaire au lit menottes à la main, lui donner une fessée ou mieux un petit coup de fouet, le cadre vous permet de laisser libre cours à vos envies. Pour vous remettre en état après vos parties de jambes en l’air, vous pouvez siroter une boisson au bar ou profiter de la salle d’eau du club.

Faire des rencontres coquines au Vera’s Club

Les rencontres coquines font partie des avantages qu’offre ce club échangiste. Ouvert de 21h à 4h le samedi pour 5h à 20h le dimanche, vos chances de trouver un partenaire sexy ne sont pas limitées. En passant par ce club, j’en ai moi-même fait les frais. Et je vous assure que vous ne risquez pas de passer à côté d’une soirée torride. Vous aurez même la possibilité de pratiquer le bondage japonais car le club dispose d’une infrastructure qui vous le permet.

Un vendredi soir entre amis, on voulait passer la soirée ensemble car on avait rien de prévu le week-end. Un des copains a énoncé le fait de choisir ce club libertin. Arrivé sur place personne n’a été déçue, une foule déchainée et en extase. On prenait tranquillement chacun un verre au bar quand des libertines se sont approchées pour nous inviter au salon. Une fois passée à l’acte nul n’a fait preuve de réserve afin de soumettre son partenaire. Des gémissements liés au plaisir, des orgasmes, le moment était chaud.